Rechercher

S'adapter à un nouveau vélo

Avec le début de saison vient aussi, pour plusieurs, l'acquisition d'une nouvelle monture. En dépit de toute la joie qu'elle peut apporter, cette transition peut également occasionner un sentiment de frustration. En effet, qui dit nouveau vélo dit nouvelles sensations et qui dit nouvelles sensations dit adaptation. Cette semaine, nous vous offrons quelques conseils pour vous aider à tirer un maximum de votre nouvel achat.



1) Le choix du modèle


Bien qu'il puisse sembler comme un détail anodin, le choix du modèle peut être crucial à l'appréciation d'un vélo. Avec les différentes marques disponibles partout dans le monde aujourd'hui, il convient de dire que les possibilités ne manquent pas: il y en a pour tous les goûts.


Alors, comment faire pour trancher? Le prix, l'utilisation recherchée et les préférences personnelles (à savoir, au niveau de l'esthétique ou de la marque) sont tous des facteurs qui peuvent guider un acheteur vers sa future monture. Là où il faut faire attention, c'est lequel, parmi ceux-ci, mettre en premier.


Le budget peut d'hors et déjà poser une limite importante. Pas de cachotteries ici: acheter un vélo, ça coute cher. Cependant, il faut être prudent avec les pensées économiques. Il y a d'autres questions à se poser lorsqu'il s'agit de choisir votre belle machine, comme: "Combien de kilomètres est-ce que je veux rouler cette année?", "Sur quel terrain?", "Est-ce que je veux performer ou me promener?". La réponse, dans toutes ses nuances, devrait avoir un poids tout aussi important.



2) Le positionnement


Vous avez surement déjà entendu parlé de l'importance d'avoir un bon positionnement, mais avez-vous eu l'occasion d'en recevoir un? C'est surement le plus beau cadeau qu'un cycliste peut s'offrir (après le vélo, bien sûr). Explications.


Voyez-vous, l'été, les cuisses à l'air, à pédaler sur une belle route sans trop de circulation, votre coup de pédale est fluide, votre chamois, confortable, et, votre vitesse, fulgurante. À quoi pensez-vous? À rien, vous ne faite qu'un avec votre vélo. Eh bien, voilà! Lorsque vous achetez un vélo, aussi léger et aérodynamique soit-il, la seule chose qui correspond à votre profil est la taille du cadre et, encore, en fonction du modèle, il se peut que celle-ci soit légèrement différente selon le système de cotes choisit par la marque.


Il est donc tout à fait normal que lorsque vous sortez avec pour la première fois, vous soyez loin de sentir des ailes qui vous poussent sur les mollets.


" Mais, moi, un fit, j'en ai pas besoin, je connais mes cotes. "


Celle-là, elle ne date pas d'hier. Attention, toutefois! D'une marque ou d'un modèle à l'autre, elles changent, les cotes. Ce n'est pas parce qu'en 2015, Cannondale utilisait certaines dimensions pour ses cadres, qu'en 2020, il utilise forcément les mêmes. Comme toute industrie performante, les marques évoluent avec le temps et cherchent à perfectionner leurs produits, jusqu'au moindre détail. Pour avoir les mêmes sensations qu'avec votre ancien modèle, il faut donc repenser votre position à l'image du cadre qu'elle chevauche.



3) L'adaptation


Une phrase pour celui-ci: donnez-vous du temps.


À cet effet, Gérard-Louis Robert, expert en positionnement et partenaire du Peak depuis plusieurs années, est très confiant: "Plusieurs clients reviennent me voir après une fin de semaine pour me dire qu'ils ont mal à l'épaule ou dos et, moi, je leur dis revenez me voir dans une ou deux semaines. Après, on verra..."


Et il n'a pas tort! Dans 90% des cas, les douleurs sont causées par un manque d'adaptation du corps à la nouvelle posture. Au même titre que le retour à l'entraînement après une longue période d'inactivité, il faut se donner quelques kilomètres avant de jeter l'éponge.


En résumé, pour une transition efficace vers une nouvelle monture, trois mots : choix, positionnement et adaptation. N'hésitez pas à commenter si vous avez des questions et abonnez-vous au blogue pour plus de contenu! L'équipe du Peak vous remercie pour votre lecture et vous attend la semaine prochaine pour la prochaine rubrique qui portera sur "Choisir son défi: comment viser haut sans risquer de s'écraser".




9 vues

LA SCIENCE

SPORT

AU SERVICE DU

CONTACTEZ-NOUS

6982 CHEMIN CÔTE-DE-LIESSE, MONTRÉAL QC H4T 1Y5
pascal@peakcentremontreal.ca
514-341-PEAK [7325]

©2017. PEAK CENTRE MONTRÉAL               ENGLISH VERSION SOON!