Rechercher

Retour sur la route

Avec la fin du confinement et l'arrivée du beau temps au Québec, l'appel de l'extérieur est fort. Cependant, avant de se lancer sur la route après une longue période de trainer, il est important de se rappeler les différences qui existent entre ces deux modes d'entraînement, afin de faire une transition efficace et sans blessures. Le peak vous en nomme quelques-unes et vous offre quelques suggestions pour vos premier entraînements sous le soleil.


1) Le coup de pédale


La reprise peut entraîner quelques surprises. Après deux mois d'entraînement intérieur, plusieurs ont accumulé un bon volume de kilomètres virtuels. La tentation de mettre le gros plateau et de pousser fort pour tester la forme acquise au cours de cette période peut effleurer l'esprit. Une telle mesure serait toutefois risquée et surtout peu représentative puisque le coup de pédale intérieur et le coup de pédale extérieur sont deux exercices différents.


Il convient alors de prendre son mal en patience et de s'accorder une bonne distance (au moins 500 KM) sans résistance, sur le petit plateau. Cet effort aura pour effet de laisser le temps aux jambes de s'habituer au nouvel environnement sans induire un stress supplémentaire qui pourrait potentiellement entraîner des blessures ou une fatigue plus importante.


2) Les distances


Encore une fois, avec la confiance du bagage virtuel ou la nostalgie des beaux paysages, il pourrait être tentant de commencer la saison avec une très longue distance. Dans les deux cas, il faut être prudent puisque (bien qu'il soit facile de l'oublier), une très grande partie de l'énergie dépensée à l'extérieur est concentrée à combattre la résistance de l'air. Hors, il est difficile de simuler efficacement celle-ci sur un trainer.


La meilleure façon d'éviter un épuisement prématuré ou un découragement est donc de ne pas mettre la barre trop haute pour les premières sorties. Selon le niveau et la forme, vaut mieux prévoir une distance raisonnable qui n'hypothèque pas trop le corps de sorte à ce que la sortie ne dépasse pas 3h.


3) Les mesures de sécurité


En fonction du lieu de résidence, différentes mesures de sécurité peuvent être en vigueur que ce soit à l'égard de la COVID-19 ou du code routier. En tant que représentant de la communauté cycliste, chacun a, en quelque sorte, le devoir de faire preuve de jugement par rapport à ceux-ci, dans l'optique de préserver une bonne image auprès des autres communautés qui sillonnent les routes, soit, celle des automobilistes, des camionneurs, des motobilistes et des autres usagers de la route.


Si la consigne est de rouler seul ou en petits groupes, il en va donc de la respecter, dans la mesure du possible et d'éviter les affronts, puisqu'un affront ne mène vraisemblablement qu'à des affronts et que nous sommes tous solidaires face à la situation dans laquelle nous nous retrouvons présentement.


0 vue

LA SCIENCE

SPORT

AU SERVICE DU

CONTACTEZ-NOUS

6982 CHEMIN CÔTE-DE-LIESSE, MONTRÉAL QC H4T 1Y5
pascal@peakcentremontreal.ca
514-341-PEAK [7325]

©2017. PEAK CENTRE MONTRÉAL               ENGLISH VERSION SOON!